Dans la nature, les animaux sauvages ont développé différentes tactiques pour se protéger du froid…

Le renard roux va muer, ses poils d’été vont tomber et repousser progressivement, plus épais afin d’obtenir une fourrure bien chaude pour l’hiver.
C’est le cas aussi de plusieurs espèces d’animaux dont nos animaux de compagnie comme le chien et le chat.

Les oiseaux, eux, gonflent leurs plumes, les espaces remplis d’air les isolent du froid.

Certains mammifères et oiseaux s’engraissent en prévision de l’hiver. Il se forme dans leur corps, une graisse particulière : la graisse brune située sous la peau qui permet à l’animal de se réchauffer.

Le hérisson mange énormément jusqu’en octobre pour se constituer une réserve de graisse avant d’hiberner de novembre à mars !

Une autre stratégie pour survivre à l’hiver est l’hibernation. L’animal s’endort profondément et vit “au ralenti” pour économiser ses réserves.

Les chauves-souris s’endorment en octobre et se réveilleront en avril quand la température extérieure se réchauffe.
La grenouille rousse s’enterre sous les feuilles jusqu’au printemps.

L’écureuil roux n’a pas besoin d’hiberner car il est naturellement doté de systèmes d’échanges de chaleur qui lui permettent de maintenir sa température corporelle même quand il fait très froid.
A l’intérieur de ses pattes, les artères et les veines sont très proches de telle sorte que le sang qui arrive du coeur par les artères peut transmettre sa chaleur au sang froid qui remonte des orteils par les veines.
On dit que l’écureuil hiverne car il passe beaucoup de temps, à l’abri dans son nid , beaucoup d’autres animaux font comme lui comme le campagnol, le mulot, le blaireau …

Enfin beaucoup d’animaux solitaires d’habitude se regroupent pour passer l’hiver ensemble : Les mésanges, en étant plus nombreuses, se réchauffent et s’entraident pour trouver leur nourriture et se protéger des prédateurs .

Pas de graisse brune comme les animaux pour nous : Boire une tisane chaude, la tenir entre les mains pour réchauffer les doigts et manger régulièrement va nous donner l’énergie qui va permettre de nous réchauffer !

Pas de systèmes d’échanges de chaleur pour garder nos orteils chauds !

Plutôt des chaussures adaptées qui ne craignent ni la boue, ni l’eau …

Pas de fourrure ni de plumage que l’on peut gonfler mais des couches que l’on peut superposer: de la laine, des duvets, des polaires, des thermolactyls, des cirés … Il y a le choix !

Et surtout il faut pouvoir sauter, se pencher, s’élancer, courir , grimper, bouger !

Principe 1 L’enfant ne doit pas avoir peur de se salir ou d’abîmer ses vêtements.

Principe 2 L’enfant doit aimer mettre ses vêtements. Il vaut mieux les choisir avec lui.

Principe 3. L’enfant ne doit pas avoir froid, ni être mouillé sinon il vivra une mauvaise
expérience qui risque de le décourager.

Equiper son enfant

Les chaussures :

arrivent au-dessus de la cheville

  • Bottes en caoutchouc ( en hiver fourrées) : Elles résistent à l’eau et restent élastiques à des températures sous zéro. Les acheter un numéro trop grand et y rajouter une semelle thermos en hiver.
  • Des chaussures fourrées mais elles ne sont pas imperméables.
  • Les chaussures snowboard ou modèle “yéti” sont idéales.

Les pantalons de pluie :

Avec des élastiques ou une fermeture vers le bas de sorte que les pieds restent secs si l’enfant joue dans l’eau.

Fourrure d’hiver :

Sous-vêtements de ski, laine et fourrure polaire gardent une chaleur optimale. Il est important que les reins soient protégés.
Pendant les saisons froides et humides, mettez des bottes en caoutchouc fourrées ou bien pourvue d’un chausson amovible souple, où bien des chaussures chaudes avec un bon profil et des vêtements de ski.

Même pendant les jours froids et secs en hiver, on mettra des vêtements imperméables.
Dans le sac à dos, prévoir une deuxième paire de gants et pour que les doigts restent au chaud durant les repas, il est bien de mettre des gants en coton munis de doigts sous les moufles.

On peut multiplier les couches mais si l’enfant transpire vite, il vaut mieux prévoir un vêtement chaud supplémentaire dans le sac à dos.
Vérifier si les couches sont assez amples pour que le sang puisse bien circuler dans le corps, surtout vers les pieds.

Quelques tuyaux et et bonnes adresses :

Chaussures:

Aigle : Bottes en caoutchouc ( semelle qui ne glisse pas ), bottes fourrées et chaussons à adapter dans les bottes.
Reima : achat en-ligne : Choix de chaussures, chaussettes et gants. Livrés en 5 jours
La Redoute :https://www.laredoute.fr/ppdp/prod-538417261.aspx
Naturino : Les modèles VARNA et THORENS
Degrif Shoes outlet Ixelles
Site en ligne
Affenzahn
Chaussures de randonnées – Decathlon Crossrock Mid (35 EUR) 
Lien

Vêtements :

Pantalon et salopette :


BMS https://www.bms-shop.com/shop/fr/enfants/pantalon/857/cire-salopette-oekotex-100 
Legowear : Les petits baroudeurs.com
Regatta : Combinaison de pluie
Goodyear : Salopette avec bottes intégrées
Décathlon :  https://www.decathlon.be/fr/p/pantalon-de-ski-enfant-100-gris-fonce/_/R-p-306987?mc=8544823
Veste imperméable de randonnée – 3en1 SH100 Warm – Decathlon  Lien 
Combinaison de pluie – Muddy puddles EcoSplash Fleece Lined Puddlesuit  Lien

Vestes, vêtements et accessoires :

Reima
Bonjour Maurice : Polar
Cosilana : sous-pull et collant en laine et soie
Polarn O. Pyret : Sous- vêtements modulables. https://www.polarnopyret.com/kids-clothes/wool-thermal-layers?age=1-6y
Columbia : http://www.lespetitsbaroudeurs.com/
Joha balaclava laine merino,Cagoule nordique :https://milkywalk.com/shop/joha-balaclava-marine-53562p.html

Vêtements de seconde main :

Vinted : achat et vente en ligne
Les magasins “Petits riens”